L’après concours : la rentrée de PES !

Après l’euphorie de l’obtention du concours vient le temps de l’excitation mêlée au stress. D’autant plus que je ne m’attendais pas à obtenir le concours du premier coup (bien sûr j’espérais l’obtenir).

Le concours…et après ? Après l’obtention du concours, c’est la double-casquette qui vous guette pour une année avec le statut de « professeur des écoles stagiaire » :

1🧢 la casquette d’étudiant (selon les académies Master 2 MEEF ou DU…),

2🧢 la casquette « professeur des écoles ».

Du côté administratif : j’ai reçu un mail de l’Inspe/Espe pour l’inscription en M2 et pour le concours j’ai fourni mon diplôme précédent, l’attestation de natation de 50 m et l’attestation de premiers secours PSC1.

AFFECTATION Premier vœu: j’ai reçu un mail afin d’indiquer mes préférences entre la maternelle ou l’élémentaire ainsi que le secteur dans Paris. Je voulais l’élémentaire dans le sud de Paris et c’est ce que j’ai eu ! En général, la première année les vœux des PES sont plutôt respectés.

Quelle affectation ? J’ai reçu mi-juillet l’information par mail, ce fut donc le cycle 2 avec un CE1.

RYTHME académie de Paris : 3 semaines en cours à l’Inspe / 3 semaines en tant que « maitresse » avec la responsabilité de la classe.

Le binôme ? Dans mon mail d’affectation, j’avais également le nom de mon binôme que j’ai pu retrouver grâce a un groupe Facebook dédié aux PES sur l’académie de Paris (merci les réseaux sociaux).

L’école ? En général quand tu obtiens ton affectation mi-juillet (Paris), ton école d’affectation est alors déserte. La directrice de notre école ne nous réservait pas le meilleur des accueils…Mais heureusement l’autre maîtresse de CE1 nous a écrit partageant ses programmations avec nous. Nous avons visité l’école mi-juillet, déserte, seuls, guidés par une charmante gardienne.

Préparer sa rentrée de PES ? J’avoue dans mon cas je me sentais un peu sonnée d’avoir réussi si vite le concours. Je ne savais par où commencer. J’ai investi dans ce livre aux éditions Retz « Conduire sa classe ».

Conseil : si tu en as la possibilité, je te conseille dès fin août de contacter l’école afin de préparer ta classe avec ton binôme. Les quinze premiers jours de l’année, nous étions tous les deux.

Premier contact avec l’équipe de l’école : la réunion de la pré-rentrée. Toute l’équipe enseignante est présente ainsi que les PVP (professeurs de la ville de Paris). Parmi les nombreuses informations transmises par la directrice : j’ai surtout retenu le projet d’école et le règlement intérieur de l’école.

Tu peux échanger avec les professeurs de ton cycle afin de connaître la répartition par exemple en « Questionner le monde », les éventuelles sorties prévues…

La posture : il s’agit d’un vrai challenge en cette première année puisque nous portons à la fois la casquette d’étudiant et celle de professeur des écoles. Dans mon cas je devais également quitter mes habits d’attachée de presse pour ceux de « l’étudiante-professeur des écoles ». Un véritable rôle de composition que je n’avais pas vraiment anticipé…

La classe : je vous conseille de vous renseigner sur les élèves auprès des enseignants de l’année précédente si vous en avez la possibilité. Je ne l’avais pas fait mais lorsque l’on débute, il me semble aujourd’hui important de connaître les élèves qui ont besoin d’avoir davantage votre attention en classe, de connaître également leur degré d’autonomie. Bon en général après les premiers jours, nous nous en rendons rapidement compte mais cela aurait été utile dans mon cas.

Programmations et progressions : c’est votre feuille de route, établie période par période, cela permet de se fixer des objectifs en lien avec les programmes officiels. Vous pouvez en trouver sur internet des exemples mais aussi dans le magazine des éditions La Classe. Vous pourrez sans doute les consulter à la médiathèque de l’Inspe. Un autre ouvrage utile avec des séquences prêtes à l’emploi aux éditions Nathan – également à emprunter à l’Inspe : « J’organise mon année ».

Internet : vous trouverez des milliers de PE passionnés qui partagent des ressources, abyssal ! Je vous conseille plutôt de vous tenir à un manuel et le suivre si vous ne voulez pas vous perdre.

GESTION DE CLASSE : savoir ce que l’on exige des élèves dépend de chacun, de notre personnalité, de notre pédagogie…mais avant la rentrée je vous conseille de réfléchir aux règles que vous souhaitez instaurer. A l’Inspé, on vous dira de « construire » ces règles avec les élèves : « Quels sont mes droits ? Mes devoirs ? », vous trouverez de nombreuses séquences sur le sujet. J’ai voulu suivre ce conseil qui fut un « flop » avec mes ce1….Donc faites comme vous le sentez, exprimez clairement vos attentes aux élèves. A présent, je suis le conseil d’un conseiller pédagogique « soyez exigeant sur 3 points » (« trop de règles tuent la règle ») :

1. 👣les déplacements dans la classe : quand et comment les élèves peuvent se déplacer ? (Penser à leur apprendre la circulation dans la classe, peuvent-ils se déplacer librement pour chercher un mouchoir ?…)

2. 🗣la parole : quand, comment les élèves peuvent parler ? Lever le doigt et attendre d’etre interrogé, possibilité de chuchoter lors du travail en groupe (leur apprendre à chuchoter en mettant la main sur la glotte, elle ne doit pas vibrer lorsque l’on parle ou mettre en place comptine qu’ils peuvent écrire pour « appeler le silence dans la classe » ou des jeux de frappe de mains).

3. 🖊 le matériel : pour apprendre, il faut avoir le matériel nécessaire à l’activité. Réfléchir à un système d’emprunt de matériel de la classe (gommes, colles…).

Je ne suis pas la championne en gestion de classe, j’ai encore beaucoup à apprendre mais je souhaitais partager avec vous ces 3 points…et aussi théâtralisez à fond !

LA TITULARISATION :

Durant cette année de PES, vous serez suivi par 2 tuteurs :

– le tuteur de l’Inspe – alors je préfère vous prévenir que vous pouvez vous retrouver avec un tuteur qui n’a jamais enseigné dans le premier degré….la mienne était prof de physique au collège…

– le PEMF, qui est un professeur des écoles.

Ces deux tuteurs viendront vous rendre visite 3 fois dans l’année environ. Certains restent 2 heures, d’autres une demi-journée. Chaque visite est suivie d’un échange. Je vous conseille d’acquiescer aux conseils qu’ils vous donneront tout en défendant vos choix pédagogiques. A l’issue de chaque visite, ils.elles écrivent un rapport de visite qui note les différents points au regard du référentiel de compétences ainsi que le contenu didactique.

Alors sachez une chose, j’ai eu la bêtise de faire part des difficultés de débutant.e que j’ai rencontré sur le terrain au tuteur Inspé et je vous le déconseille fortement ! Faites comme si tout allait pour le mieux et trouver des conseils auprès des collègues 😉

Tout comme les règles, trop de conseils et on se perd !

Reste à préparer la réunion avec les parents, je ferai un autre post sur le sujet… belle rentrée !

Publié par Sarah Neoprof

Lauréate CRPE 2018, l'histoire de ma reconversion dans l'enseignement à 35 ans ! Concours en candidat libre & co...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :